Les formations existant dans la filière esthétique

Dans son parcours professionnel, une future esthéticienne doit suivre différentes formations pour acquérir un certain niveau de compétences. Après la classe de troisième, celle-ci peut commencer à s’orienter vers le métier en décrochant un Cap esthetique cosmétique parfumerie qui se prépare en deux ans. Elle peut aussi choisir de préparer un Brevet Professionnel Esthétique ou bien un Brevet de Maîtrise afin d’acquérir de plus hautes qualités professionnelles. Il faut en effet noter qu’en ajoutant deux ans de pratique professionnelle à ce brevet, elle aura droit au titre de Maître Artisan. Elle peut ensuite poursuivre ses études pour obtenir un Bac Pro et un BTS Métier de l’Esthétique, de la Cosmétique et Parfumerie.

Les formations existant dans la filière esthétique photo

D’autre part, il faut savoir que des formations complémentaires sont dispensées par divers établissements privés tout au long de la carrière de l’esthéticienne. Dans ces instituts, elle pourra se spécialiser dans un domaine en particulier, comme par exemple, dans le domaine du maquillage, du massage, etc. En général, il suffit d’un niveau troisième pour accéder à ce type de formation. Durant la formation, les élèves auront à étudier tout ce qui concerne la physiologie et l’anatomie. Elles vont également apprendre quelques leçons de chimie et de cosmétologie, sans oublier l’anglais et les techniques de vente.

 

Une fois arrivée dans le monde du travail, l’esthéticienne pourra en effet occuper un poste de conseillère de vente dans des parfumeries, de grands magasins ou encore des parapharmacies. Elle peut aussi choisir de travailler dans un centre de thalassothérapie ou évoluer dans le milieu artistique tel que la mode, la télévision, le cinéma, etc. A vocation sociale, celle-ci peut même exercer son travail dans une maison de retraite, un hôpital… Après quelques années d’expériences, elle pourra ensuite travailler à domicile ou bien gérer son propre entreprise. Pour commencer, elle pourra par exemple ouvrir son propre salon de coiffure ou centre de remise en forme.

Cet article a été publié dans Education et Formation, Santé et Bien Etre avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.