Le profil qu’il faut avoir pour devenir une bonne secrétaire médicale

Il est préférable pour les étudiantes qui envisagent de suivre une formation secrétaire médicale de posséder certaines qualités personnelles. Il est en effet souhaité qu’une future secrétaire médicale soit quelqu’un d’accueillant et d’organisé. Ainsi, il lui sera plus facile d’accomplir les nombreuses tâches qui la mettront en contact permanent avec le public. Une fois dans le monde du travail, l’amabilité et la patience s’ajouteront à la liste des qualités personnelles à avoir pour pouvoir mener à bien son rôle social. Après avoir suivi la formation secrétaire médicale, elle pourra mettre en avant ses aptitudes professionnelles dans son curriculum vitae et chercher à décrocher son premier emploi.

Le profil qu’il faut avoir pour devenir une bonne secrétaire médicale photo

Pour réussir ses tâches d’ordre médical, celle-ci doit maîtriser la préparation des instruments médicaux dans le respect des règles d’hygiène. Dans le milieu professionnel, la secrétaire médicale se doit aussi d’être polyvalente pour pouvoir accomplir son rôle administratif qui consiste à gérer les prises de rendez-vous, la tenue des dossiers médicaux, la rédaction de compte-rendu, etc. Sur le plan administratif, il est également indispensable qu’elle ait une bonne connaissance de la règlementation du système de soins et qu’elle soit à l’aise avec l’outil informatique, ceci est d’autant plus vrai si elle envisage de passer de concours public de secretaire medicale. Il est à noter que ce dernier a considérablement fait évoluer les tâches de secrétariat, ce qui impose des mises à niveau régulières.

Par conséquent, le travail de secrétaire médicale n’a rien à voir avec un simple travail de secrétaire administratif. Outre la gestion des bases de données et du planning du médecin, il y a aussi les types de missions spécifiquement liées au monde médical qui lui sont confiées. Ainsi¸ elle doit par exemple être capable de veiller à la bonne tenue des salles d’opération et d’urgence ainsi que de contrôler le bon fonctionnement du matériel médical. Il arrive même qu’elle soit amenée à participer aux interventions chirurgicales. Bref, si le métier exige autant de qualités et compétences c’est parce qu’il conjugue à la fois des responsabilités propres au monde médicale avec des responsabilités d’ordre social et administratif.

Cet article a été publié dans Education et Formation avec les mots-clefs , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.